Sieste au bureau : pourquoi, quand, comment?

Au pays du soleil levant, faire la sieste au bureau n’est plus un tabou ; c’est même devenu une pratique très courante. Si la sieste n’est pas une pratique obligatoire, elle n’est pas non plus synonyme de fainéantise. Pourquoi est-il important de faire la sieste au bureau ? Quel est le moment le plus propice pour faire la sieste ? Comment la pratiquer ? Autant de questions qui trouveront réponses ci-dessous.

 

1.    Pourquoi faire la sieste au bureau ?

La sieste tout comme le sommeil apporte des bénéfices quantifiés à notre santé. Cela permet à notre corps de se régénérer.

Il est faux de croire qu’il faille plusieurs heures pour permettre à notre corps de se mettre au repos. Même une sieste courte vous permet de repartir du bon pied pour la deuxième partie de la journée. C’est aussi un moyen recommandé pour combattre le stress.

Elle constitue en effet un bon moyen pour obtenir un regain de concentration et a de nombreux avantages sur nos fonctions cognitives. A l’issu d’une sieste courte, notre corps devient par conséquent moins anxieux, plus attentif, mais aussi plus performant. Cela a aussi un effet positif sur la mémoire qui devient elle-aussi plus aiguisée. A titre informatif, la durée idéale d’une sieste est de 15 à 20 minutes.

 

2.    Quel est le moment approprié pour en faire ?

Une étude effectuée en 2007 à l’Université d’Athènes a démontré qu’une sieste d’environ 30 minutes à raison de 3 fois par semaine réduirait d’environ 36% les problèmes d’accidents cardiaques.

Regagner le sommeil que vous avez perdu la veille suite à une fête, une soirée arrosée ou encore un repas copieux s’impose quand votre corps vous le demande. En effet, c’est un besoin naturel du corps et ce quel que soit votre âge. Elle se fera idéalement après la pause déjeuner, en fin de matinée.

Cela vous évitera de lutter pour rester éveillé l’après-midi.  Elle dure en moyenne entre 5 et 15 minutes s’il s’agit d’une sieste flash. Cela est possible si votre bureau est fermé. Dans le cas d’une sieste ultrarapide, cette durée peut être plus courte, soit moins de 5 minutes en moyenne.

3.    Le rituel de la sieste au bureau

Faire une sieste éclair au bureau, cela ne s’improvise pas. A l’évidence, il n’est pas possible de faire une sieste dans le sens le plus large du terme. Au bureau, la sieste peut s’apparenter à un endormissement associée à une simple position allongée, ou encore en étant assis sur son fauteuil dans le cas d’une sieste flash.

En revanche, s’il s’agit d’une sieste instantanée, il vous suffit de décroiser vos bras et vos jambes, de vous relâcher au maximum et vous adonner à des respirations profondes. Même si vous êtes au bureau, assurez-vous toutefois de ne pas être dérangé. Aussi, il n’est pas nécessaire de trouver le sommeil coûte que coûte.

 

Il a été prouvé que les personnes en manque de sommeil sont beaucoup plus sensibles à la douleur et font souvent l’objet de problèmes de santé liés au diabète ou encore à l’obésité. Voilà pourquoi il ne faut pas hésiter à s’adonner à une détente bien méritée si le cadre de votre travail vous le permet, car elle améliorera sans conteste votre productivité. La sieste est un excellent moyen pour prévenir le burnout en agissant directement sur notre système neuroendocrinien.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *